Laveissière
6 °C , Ensoleillé
Vent:
Humidité: 87%
  • Auj
    -1/7 °C
  • Dim
    2/11 °C
  • Lun
    -1/6 °C
  • Mar
    -1/3 °C
laveissiere-fr.net15.eu

Les châteaux du Vallagnon

21/04/2022

Le château de Combrelles

Implanté sur une butte du versant nord de la vallée, le château de Combrelles était propriété des Jurquet. Cette famille prétendait descendre des comtes de Toulouse. Quoi qu'il en soit, elle vient à la tête de la seigneurie d'Oradour, près de la Truyère, puis une branche cadette de la famille s'établit à Combrelles. La seigneurie comprend alors le château au dit-lieu de Combrelles et s'étend sur tout le Vallagnon. En 1366, Bégon de Combrelles octroie une charte de communauté, dans laquelle les droits et devoirs des habitants et du seigneur sont fixés.

A la veille des guerres de religion, les seigneurs de Combrelles ont perdu de leur importance et doivent faire face à une nouvelle seigneurie en plein essor, la seigneurie d'Anterroches, dont le château fut édifié sur le versant voisin. Le

Aujourd'hui, il ne reste plus de traces de ce château, mais des pierres ont été réutilisées pour construire des murs en pierre sèche et la ferme en contre-bas.

Le château de Chambeuil

Situé sur la rive droite du ruisseau de la Barre, les ruines de ce château ne sont pas antérieurs au XVe siècle. Néanmoins, le premier seigneur de Chambeuil connu remonte au XIIIe siècle. Il s'agit d'Eustache de Beaumarché, un petit noble ayant gravi les échelons par son mariage avec Marine de Vigouroux. Sénéchal de Toulouse et bâtisseur de bastides pour le compte du roi de France, ce personnage fut probablement intéressé par les ressources de la seigneurie de Chambeuil, notamment sa forêt et ses fours à chaux.

A la mort de Beaumarché, sa fille vend la seigneurie en 1325 à Pierre de Villemur, le neveu du pape Jean XXII. Mais en 1370, la seigneurie passe entre les mains d'une ancienne famille bourgeoise de Murat, les Julien, pendant trois siècles.

Au XVIIe siècle, Chambeuil est transmis par mariage à Annet de Cosnac. A sa mort, son fils vend une partie de la seigneurie à la famille d'Anterroches. Devenus co-seigneurs, les deux familles ont de grands démêlés au sujet de la prééminence dans le chœur de l'église de Bredons. En 1660, Clément finit par vendre ses droits à Anterroches, désormais hégémonique dans la vallée de l'Alagnon.

Lire la page de l'ancien site