Guide des bonnes pratiques en montagne

        Guide des bonnes pratiques

                    en montagne

 

 

 

 

 

UNE AUTRE VIE S’INVENTE ICI

Tel est le slogan des Parcs naturels régionaux de France. Dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, il s’agit de promouvoir un autre tourisme qui redonne du sens au voyage et qui doit continuer à se développer autour des richesses patrimoniales du territoire : les volcans bien sûr, mais également l’eau, l’agriculture,  la biodiversité, l’architecture, sans oublier le patrimoine culturel local.

Une forme de tourisme qui place l’homme, qu’il soit habitant ou visiteur, au centre d’un développement respectueux de l’environnement, et qui favorise la découverte de ce territoire exceptionnel.

 
 

RANDONNEE ET BONNE PRATIQUE

A pied, à cheval, en vélo, le Parc des Volcans d’Auvergne offre une multitude de parcours pour toutes les envies.

Quelques conseils pour découvrir ses richesses et ses singularités dans le respect de la nature et en toute sécurité.

Quelques bons gestes

Si la nature est un patrimoine commun, il ne faut pas oublier que la majorité des espaces traversés par les chemins balisés sont des propriétés privées. Ces chemins balisés qui les traversent font l’objet d’une convention de passage avec les propriétaires.

Emporter ses déchets, rester sur les chemins balisés, ne pas déranger la faune sauvage... des petits gestes simples pour respecter la nature, les habitants et les autres visiteurs.

VOUS AVEZ DIT MONTAGNE ?

L’altitude moyenne des massifs du Parc ne doit pas conduire les randonneurs à sous-estimer les dangers qu’ils présentent (pentes herbeuses glissantes, éboulis, etc.). Ajoutez à cela des conditions météorologiques qui, été comme hiver, peuvent changer rapidement, des précautions s’imposent pour profiter pleinement de vos balades.

Que vous soyez un randonneur expérimenté ou un promeneur occasionnel, il est donc impératif de préparer votre randonnée : prévoyez des chaussures adaptées, emportez des vêtements imperméables et chauds, programmez votre itinéraire, alimentez-vous et hydratez-vous suffisamment.

Pour randonner en toute sécurité, pensez à faire appel à un animateur qui vous fera partager sa passion pour le territoire et sa profonde connaissance des lieux, à pied ou à vélo.

AVANT UNE SORTIE

  • Prenez conseil auprès des professionnels (moniteurs, guides de haute montagne, accompagnateurs en moyenne montagne, loueurs...), des offices de tourisme et des fédérations de sports de nature, qui proposent des activités encadrées au sein de leurs clubs.
  • Choisissez une activité et un parcours adaptés à vos motivations, à votre expérience et au niveau du plus faible du groupe. Prévoyez un itinéraire de remplacement et n'hésitez pas à renoncer si les conditions sont défavorables.
  • Assurez vous que votre matériel répond aux normes de certification de l'activité pratiquée et vérifiez visuellement de l'usure de votre matériel. Emportez des vêtements imperméables et chauds. Chaussez-vous correctement.
  • Alimentez-vous et hydratez-vous suffisamment (fruits secs, barres énergétique, boissons froides ou chaudes).
  • Ne surestimez pas vos capacités physiques et techniques. Emportez une carte topographique au 1/25000e, ou un topoguide récent. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’orientation, faites appel aux professionnels qui sauront vous guider et vous permettre de vous familiariser avec la boussole, la carte et le GPS.
  • Restez sur les chemins balisés, ne coupez pas les lacets d’un sentier (pour prévenir l’érosion des sols et garantir votre sécurité).
  • Avant de partir, vérifiez que vous êtes assuré en responsabilité civile et individuelle accident.
  • Réservez toujours votre place à l'avance si vous prévoyez de passer la nuit en refuge de montagne. Pensez à annuler en cas de changement.
  • Informez une personne de votre programme du jour et de l'heure de votre retour.
 

PUIS-JE BIVOUAQUER ?

Le camping sauvage (on reste plusieurs jours sans démonter la tente) est interdit.

Le bivouac dans le cadre d'une randonnée itinérante est toléré sur accord du propriétaire privé ou public. En effet, la majorité des espaces sur lesquels vous évoluez sont des propriétés privées. Voici les règles à respecter :

  • planter la tente au coucher du soleil (20h) et l'enlever le lendemain matin au lever du soleil (8h)
  • ne pas faire de feu (les feux de plein air sont interdits par arrêté préfectoral)
  • ne laisser aucun déchet
  • ne pas bivouaquer sur les pentes ou les sommets des volcans

Le but est de rester le plus invisible possible et de ne laisser aucune trace de son passage.

LA FAUNE SAUVAGE 

Une rencontre avec un animal sauvage est un moment privilégié.

Pour augmenter vos chances d’observer la vie sauvage, la discrétion est indispensable et ses « horaires » (aube et crépuscule) sont, en général, un peu différents des nôtres.

N’hésitez pas à profiter des sorties proposées par les professionnels de la montagne et/ou de la protection de la nature qui sauront vous aider à les observer sans déranger.

Eté comme hiver, lors de vos randonnées, veillez à ne pas approcher de trop près la faune sauvage, utilisez du matériel optique pour les observer confortablement sans leur nuire.

 

EN BALADE DANS LES ESTIVES

Les troupeaux sont sensibles au dérangement :

  • S’ils se trouvent  sur le sentier, contournez-les.
  • Tenez votre chien en laisse.
  • A VTT, modérez votre allure afin d’éviter toutes nuisances pour l’activité pastorale.
  • Si le chemin balisé passe une clôture, veillez à bien la refermer s’il n’existe pas de franchissement aménagé pour les promeneurs (chicane avec portillon, escalier…).

REMPORTEZ VOS DÉCHETS

Il faut savoir qu’une bouteille ou un emballage en plastique met 1 000 ans pour se dégrader dans la nature, un mégot de cigarette de 1 à 8 ans, le verre 4 000 ans, les bâches d’ensilage et les cartouches de chasse 10 ans minimum...

Les sacs en plastique tuent 1 million d’oiseaux dans le monde chaque année !

Prévoyez un sac pour mettre vos déchets et gardez-le jusqu’à la prochaine poubelle, la faune sauvage et la nature en général vous en seront très reconnaissantes.

Faites rimer escapades gourmandes en plein air avec respect de l’environnement : passez du jetable au durable ! Les gourdes, les tupperwares et les couverts réutilisables sont une excellente alternative à la vaisselle en plastique polluante.

PUIS-JE FAIRE DU FEU DANS LE PARC DES VOLCANS D’AUVERGNE ?

C’est possible lorsque des aires sont spécialement aménagées. Sinon, tout feu est interdit à moins de 200 m d’une lisière d’un bois ou d’une forêt.

Le non respect de cette réglementation est passible d’une amende de 135 euros (Arrêté Préfectoral du 12 octobre 1993).

TOUTES CES FLEURS SONT MAGNIFIQUES !

Les plantes : on les admire, on les photographie, on les dessine… sans les cueillir (de nombreuses fleurs protégées* se trouvent parmi des espèces plus communes).

* La cueillette d’espèces protégées est punie d’une contravention de 4e classe et d’une amende de 135 euros, en vertu de la loi de protection de la nature du 10/07/76, et de l’arrêté préfectoral du 30/03/90 fixant la liste des espèces protégées en Auvergne.

« NE ROULEZ PAS DES MÉCANIQUES »

La randonnée motorisée est soumise à une réglementation stricte depuis la loi du 03/01/91.

La pratique de cette activité, quelque soit le véhicule homologué, n’est autorisée que sur des chemins carrossables pour un véhicule ordinaire et en l’absence de tout système de fermeture (barrière, panneau, blocs en travers).

La pratique du hors piste est strictement interdite, ainsi que la circulation sur tout autre type de chemin que ceux précités dans ce paragraphe.

Les maires des communes concernées par des territoires sensibles (Chaîne des Puys, Monts Dores, Cantal, Cézallier) ont mis en place, avec l’aide du Parc, des zones interdites à la circulation motorisée de loisir. Renseignez-vous auprès des communes ou des services du Parc.

Le non respect de cette réglementation peut coûter 1 500 euros d’amende et la mise en fourrière immédiate du véhicule.


LES ACTIVITÉS DE PLEINE NATURE EN PÉRIODE DE CHASSE

Il est important que les chasseurs signalent leur présence (panneau d’information) lors des jours de battues au grand gibier.

Les visiteurs de ces sites doivent choisir leurs jours de promenade en fonction des jours de battues.

Les chasseurs sont des ayants droit, souvent propriétaires des terrains qu’ils utilisent.

Pour toute information, la fédération des chasseurs du Cantal vous donnera les renseignements et contacts utiles.

PENSEZ AUX PRODUITS LOCAUX

Pour que votre séjour soit le plus agréable et le plus « durable » possible, approvisionnez-vous, autant que possible, chez les producteurs locaux et participez ainsi au développement de l’économie locale.

Pour vous aider dans votre choix, le Parc vous propose notamment une sélection de cinq produits agro-alimentaires caractéristiques du territoire, élaborés avec authenticité et passion. Ils vous sont présentés dans le livret de découvertes du Parc.

RANDONNEZ ACCOMPAGNÉ :

Pour randonner en toute sécurité, pensez à faire appel à un Accompagnateur de Moyenne Montagne (AMM) qui vous fera partager sa passion pour le territoire et sa profonde connaissance des lieux, à pied ou parfois à VTT…  Vous trouverez les coordonnées des bureaux des AMM présents sur le Parc sur notre site internet : www.parcdesvolcans.fr

LES NUMEROS A CONNAITRE :

Ne comptez pas uniquement sur votre téléphone portable : il n'est pas toujours possible de capter un réseau en zone de montagne. Informer une personne du jour et de de l'heure de votre départ et de votre retour ainsi que de votre intinéraire, évitez de partir seul.

  • N° d’urgence depuis un portable : 112
  • Pompiers : 18
  • Gendarmerie : 17
  • SAMU : 15
  • Météo en montagne : 32 50 (choix 4)
 

Mémento

  • Randonnée pédestre
  • Randonnée VTT
  • Sports d'eau vive
  • Via ferrata, escalade

EN CAS D'ACCIDENT

Protéger la vicitme, alertez les secours et pratiquez les gests de secourisme adaptés.

  • Protéger la victime d'un danger imminent, couvrez la, mettez la au sec et réconfortez la.
  • Alertez les secours ou faites les prévenir (tel : 112) en transmettant les renseignements suivants :

         - La nature de l'accident et le nombre de victimes.

         - La gravité (inconscience, blessures apparentes...).

         - Les soins apportés ou les gestes de secourisme pratiqués.

         - Le lieu précis de l'accident (altitude, itinéraire ...).

         - Les conditions météo locales (vent, visiblité...).

         - Votre nom et votre numéro d'appel.

 

carte 1/25è-intinéraires de randonnées
Topo des sites du cantal
collection : les incontournables
28 itinéraires de petite randonnée

Conseils pour une bonne randonnée

12 conseils pour ne pas se prendre la tête avec ses coéquipiers de randonnée

Enfants en randonnée : ce qu’il faut faire et ne pas faire

Comment préparer une randonnée ?

Liste de materiel pour la rando

guide chaussures rando

35 itinéraires de petite randonnée
80 sites à découvrir
49 circuits de petite randonnée
Des boucles de 2 à 8 jours
LIENS UTILES

Ministère chargé des sports

http://www.preventionete.sports.gouv.fr/

Pôle ressources national sports de nature

http://www.sportsdenature.gouv.fr/

Fédération française de la randonnée pédestre

https://www.ffrandonnee.fr/

Fédération française de la montagne et de l'escalade Auvergne

http://cr-ffme-auvergne.asso-web.com/

Fédération française des clubs alpins et de montagne Auvergne

http://www.clubalpin-clermontauvergne.fr/

Syndicat national des accompagnateurs en montagne

https://lesaem.org/

Syndicat national des guides de montagne

http://www.sngm.com/

Moniteurs cyclistes français

http://www.moniteurcycliste.com/

Commission canyon interfédérale

http://www.canyoning.com/