Cyclotouyrisme & Tour de France

 

Cyclotourisme & Tour de France 2016

 

 

Cyclotourisme

 

Cols, dénivelés et routes ombragées séduiront aussi bien les "chasseurs de col" que les mollets moins entraînés !

Avec 150 km de véloroute et 25 boucles départementales dédiées au cyclotourisme, partez pour la grande traversée du Volcan à Vélo...

Les routes du Cantal sont idéales pour la pratique du cyclotourisme. Vallées sinueuses, haut plateaux ou célèbres cols tel que celui du Pas de Peyrol.

Une sortie dans les Monts du Cantal est presque aussi difficile que dans les Alpes ou les Pyrénées. Les cols sont certes courts mais ils s'enchaînent les uns derrière les autres sans zone plate. Plus de quinze cols dans un rayon de 25 kilomètres à partir du centre du volcan !

Cyclotouristes, amoureux de la balade ou sportifs accomplis, vous trouverez ici le terrain idéal pour pédaler.

A vélo, au départ de Laveissère, ce sont des parcours pour tous les niveaux qui vous attendent, pour suivre les traces des héros du Tour de France...

circuit_des_cols_116_km.PNG

Pays de Murat, entre Alagnon, Pinatelle et Santoire

Entre gorges, hauts plateaux et puys mythiques, les panoramas, la faible densité du trafic et la bonne cuisine récompensent les efforts consentis !

l'auverge terre cyclo

 Vélo en Auvergne (Monts du Cantal)

 Le Cantal à Vélo

25 fiches circuits, descriptif, carte, adresses utiles, informations touristiques, conseils de sécurité

La GT2V - La Grande Traversée du Volcan à Vélo

Spécialement adaptée pour le cyclotourisme, la véloroute serpente sur plus de 150 km entre gorges, hauts plateaux et volcans...

A l'occasion de l'arrivée du Tour de France au Lioran, le 06 juillet 2016, Emmanuel Hébrard, sculteur installé à Villedieu, a réalisé un vélo en pierre de Bouzentes de 2,7 tonnes qui a été installé au sommet du Plomb du Cantal.

 

Tour de France 2016

 

Mercredi 6 juillet 2016

5ème étape - Limoges - Le Lioran

Le tracé officiel du Tour de France 2016 a été dévoilé par Christian Prudhomme, directeur de la course. 21 étapes dont  Le Lioran et Arpajon-sur-Cère dans le Cantal !

 

Christian Prudhomme a assuré que le spectacle serait bien au rendez-vous lors de l’étape du mercredi 6 juillet qui part de Limoges pour arriver au coeur de la station cantalienne. «C’est une véritable étape de montagne et non de moyenne montagne. Quand vous passez par le Perthus, le col de Font de Cère sans oublier la montée au Puy Mary, c’est quelque chose» souligne Christian Prudhomme.

Pour rappel, cette étape du 6 juillet passera par Mauriac, où un sprint aura lieu, ensuite le peloton passera par Anglards-de-Salers, Nuzerolles, Salers avant d’attaquer le col de Néronne suivi du Pas de Peyrol. Direction ensuite la descente vers Mandailles pour une montée du col du Perthus et le Font de Cère. Une étape de 216 kilomètres. Et le directeur du Tour de promettre une chose :« les favoris seront là et gare à ceux qui n’auront pas reconnu l’étape avant le jour j. Je me souviens des commentaires de l’époque de 1975 où le Tour est passé pour la première fois au Lioran où l’on disait, ça monte, ça descend sans arrêt. Contrairement à 2011 où le Lioran était une étape de repos, là ce ne sera pas le cas

Le lendemain, jeudi 7 juillet, le départ sera donné à Arpajon-sur-Cère avant de passe par Senilhes, Lafeuillade-en-Vézie, Montsalvy, Vieillevie et Saint-Projet (Cassaniouze).

L'avis de Romain Bardet

Vainqueur du prix de la combativité du Tour de france 2015 : "Je suis plutôt enthousiaste. C'est un beau parcours. Surtout, les difficultés sont quasiment continues. La course va peut-être se délayer plus rapidement que les autres années avec, en première semaine, une arrivée en Auvergne sur mes terres qui dessinera déjà le classement général."

Son objectif: entrer dans le top 5, cette année, à Paris.

Commentaire de Christian Prudhomme

Avant que les choses sérieuses ne commencent, les grimpeurs pourront s'inspirer de l'esprit conquérant de Raymond Poulidor en passant à Saint-Léonard-de-Noblat. Ils seront ensuite contraints de se livrer dans l'enchaînement du pas de Peyrol et du col du Perthus, suivi de la montée qui mène au Lioran. Un numéro de descendeur n'est pas à exclure dans ce final…

Profils des cols

Le col de Neronne est situé dans le Cantal, près de Salers.

Altitude du col de Neronne : 1242 m.

Accès au col de Neronne : de Salers (D22-D680) (15), montée de 8,7 km à 3,4 %. (dénivelé : 292 m).

 

Le Col du Pas de Peyrol est un col routier, le plus élevé du Massif Central, au pied du Puy Mary (1787 m), dans les Volcans d' Auvergne.

Altitude du Pas de Peyrol  : 1589 m.

Accès au col : de Salers (15), montée de 20,5 km à 3,1 %. (dénivelé : 636 m).

Les 15 premiers kilomètres sont faciles et magnifiques... puis arrive le fameux panneau Puy Mary 5 kilomètres, 481 mètres de dénivelé à 9.62%. Arrive le petit pont et le mur de 2 kms entre 13 et 15%. Cette montée se résume au trois dernier kilomètres ... Mais quels trois dernier kilomètres, Epouvantable, surtout ce virage a prendre a la corde qui doit depasser les 20% à 1 km du sommet...

 

Le Col du Perthus relie la vallée de la Cère et celle de la Jordanne.

Altitude du col du Perthus : 1309 m.

Accès au col du Perthus : de Mandailles-Saint-Julien, à l'ouest, 4 km d'ascension d'une moyène à 7,9 % (dénivelé : 318 m). Pente maximale 14 %.

 Le col de Font-de-Cère, relie la vallée de la Cère et celle l'Alagnon, dans les Monts du Cantal. Le col fait partie du domaine skiable de la station du Lioran.

Altitude du col de Font-de-Cère  : 1294 m - dénivelé 314 m depuis Saint-Jacques-des-Blats.

Mardi 10 mai, Romain Bardet repère l'étape auvergnate du Tour de France

C'est un passage obligé pour les coureurs du Tour de France, il faut reconnaître les étapes où la décision peut se faire. L'auvergnat Romain Bardet a roulé, ce mardi 10 mai, le final de l'étape entre Limoges et Le Lioran et en a profité pour participer à une journée média.

Romain Bardet connait déjà ces routes par coeur. Sa grand-mère habite à Murat, il profite de ses visites pour aller rouler sur les sommets du Cantal. Il y avait tout de même une ascension qu'il ne connaissait pas, la dernière, le col de Font de Cère. Ce n'est pas le plus difficile, 3,5 km  à 5,8% de moyenne mais sa descente est très délicate. En hiver, c'est la piste verte de Font de Cère, en été une petite route sinueuse sous les bois où certains coureurs pourraient bien être surpris, surtout en pleine bagarre juste avant l'arrivée.

Au pied du col du Pertus, quatre cyclotouristes retraités attendaient Romain Bardet. Ils venaient déjà de grimper le Pertus et le Pas de Peyrol et l'ont accompagné dans les premiers lacets de l'ascension avant de renoncer. Pourtant le coureur de Brioude n'allait pas à fond. Il était là avant tout pour une journée média. C'était l'occasion de faire de belles images avec un soleil qui s'est levé juste au bon moment, et de répondre aux questions des journalistes.

Vers le pic de forme

Plusieurs caméras le suivaient de près ainsi que le sponsor du prix de la combativité, Antargaz, l'organisateur de cette journée. Il faut dire que Romain Bardet a été élu super-combatif du Tour 2015. Il a donc roulé avec l'ambassadrice de la marque, Marion Rousse, championne de France 2012 et épouse de Tony Gallopin, ainsi que quelques journalistes... équipés pour la plupart de vélos électriques. Il y avait déjà un petit air de Tour de France au Lioran, un peu moins de deux mois avant cette étape du 6 juillet.

 

 

 

Le meilleur français du Tour 2015 (9eme) va maintenant partir en stage en Espagne avec son équipe AG2R. Il va y préparer le Critérium du Dauphiné. Après la course, il restera dans les Alpes pour reconnaître les étapes du Tour. En revanche, impossible de repérer toutes les étapes faute de temps, il n'ira donc pas en reconnaissance dans les Pyrénées cette année. Le Tour sera évidemment un objectif majeur mais ce ne sera pas le seul de l'été. Il y aura également juste après les Jeux Olympiques de Rio, avec un parcours qui convient assez bien au brivadois.

 

HANDICOLS 2016

 

C'est un défi cycliste qui consiste à réaliser 5 étapes du Tour de France 2016 en J-1, du 04 au 08 juillet 2016, avec pour objectifs : de promouvoir le handisport, de récolter des dons pour l'association des Enfants de la Lune et de communiquer autour du don d'organes et de tissus humains.

A l’instar des défis de 2013 et 2015, ils bénéficient, pour Handicols 2016, du label délivré par  ASO  " avec le soutien du Tour de France".

Le parrain de ce défi est Bernard CHAMPENOIS, champion paralympique en 2000 à Sydney et membre de l’association.

Mardi 05 juillet 2016 : Limoges (87 Haute Vienne) - Le Lioran (15 Cantal)

Mercredi 06 juillet 2016 - Arpajon sur Cère (15 Cantal) - Montauban (82 Tarn et Garonne)

www.osons-les-defis.org